Centre de jour

La Soupe populaire de Hull se veut avant tout un lieu

où les gens peuvent trouver du réconfort, de l’amitié et de l’espoir. 

En offrant un milieu de vie sécuritaire, la Soupe populaire de Hull offre le soutien nécessaire aux personnes fragilisées qui vivent des problèmes de pauvreté, d’isolement social, d’itinérance, de santé mentale, de dépendance.                

Le Centre de jour est un endroit où on peut trouver du réconfort, tisser des liens, participer à des cafés-rencontres ou des ateliers.

Le Centre Yolande-Duval, situé au 297 boulevard des Allumettières, est ouvert de 11 h à 16 h 45 du lundi au vendredi et de 11 h à 15 h 30 le samedi et le dimanche.  Une équipe d’intervenants accueille les usagers, évalue leurs besoins et les guide vers les services dont ils ont besoin sur place ou dans la communauté.

Les repas, considérés comme essentiels, sont également une occasion, pour les intervenants, d'entrer en contact avec les usagers et de tisser des liens.

Services offerts à la
Soupe populaire de Hull

Les repas du midi

De l'accueil

De l'écoute

Des activités

Repas chauds

Fidèle à sa mission première, la Soupe populaire de Hull sert plus de 100 000 repas par année.

Les repas sont servis au Centre Yolande-Duval, le midi et le soir, du lundi au vendredi. Le repas du midi est servi entre 11 h 30 et 13 h 30 et le repas du soir entre 15 h 30 et 16 h 15. Des repas sont également servis les fins de semaine entre 11 h et 15 h 30.

Une contribution volontaire de 1 $ est demandée, mais un repas sera servi à toutes les personnes qui se présentent.

Soutien et aide individualisée

Au Centre Yolande-Duval, des intervenants qualifiés accueillent toutes les personnes qui se présentent et évaluent leurs besoins.  Les intervenants veillent d’abord à combler les besoins de base tels la nourriture, l’hygiène, les vêtements, l’hébergement d’urgence. Les personnes en situation d’itinérance ou de précarité présentent souvent des problématiques sociales ou psychologiques interreliées : problèmes de santé physique et mentale, difficultés financières, toxicomanie, judiciarisation. Selon les besoins identifiés, les intervenants peuvent guider et accompagner les usagers vers d’autres ressources disponibles dans la communauté.

Par exemple, pour un usager qui aurait besoin de faire un appel pour demander un service ou prendre un rendez-vous, mais qui ne se sent pas à l’aise de le faire tout seul, l’intervenant prendra le temps de préparer l’appel avec lui et l’accompagnera pendant l’appel. Il fera le suivi jusqu’à ce que la personne soit en mesure d’assumer cette responsabilité par elle-même.  C’est ainsi que les intervenants aident les usagers à faire les premiers pas vers l’autonomie.

Avant de référer un usager vers un autre organisme, l’intervenant prendra soin de communiquer avec l’intervenant responsable de l’autre organisme et lui fera part des besoins particuliers de la personne référée.

Des activités d’animation et d’éducation populaire sont organisées par nos intervenants et par certains partenaires communautaires et institutionnels. Les usagers y participent selon leurs intérêts et leurs besoins.

Les intervenants savent aussi quoi faire dans les situations de crise et interviennent dans les cas de non-respect du code de vie en usage dans la salle communautaire. Ils font appel aux services d’urgence en cas de besoin.

Partenaires sur place

Au Centre de jour de la Soupe populaire de Hull, plusieurs services sont offerts sur place. Des professionnels, des travailleurs sociaux, des intervenants d’autres organismes viennent rencontrer les usagers, pour leur offrir des services qui ne sont pas facilement accessibles pour eux.  Les horaires des services sur place sont annoncés au fur et à mesure qu’ils sont organisés. Les usagers peuvent s’adresser aux intervenants pour demander l’accès à ces services.

Voici une liste de quelques services qui sont offerts régulièrement :

● Un médecin vient sur place une fois par semaine pour des consultations. Les usagers qui n’ont pas de médecin de famille ou qui n’ont pas de carte d’assurance santé sont vus en priorité.

● Des infirmiers ou infirmières de l’équipe IMAGES (Interventions pour mieux agir en exclusion sociale) du CISSSO viennent sur place à la demande des intervenants.

● Clinique interdisciplinaire en droit social de l’Outaouais - des stagiaires de la clinique offrent de l’accompagnement et du soutien aux personnes marginalisées vivant une expérience avec la justice. Des consultations, en personne et sans rendez-vous, sont offertes tous les mercredis de 12 h à 16 h au Centre Yolande-Duval. 

En période de pandémie, certains partenaires
n’ont pas pu offrir leurs services sur place.

Logements sociaux

L’édifice sis au 297, boulevard des Allumettières compte 27 logements sociaux, dont un étage est réservé aux femmes résilientes.  Un comité choisit les locataires selon des critères précis et ceux-ci bénéficient d’une subvention équivalente à 75 % du prix du loyer.  Les locataires ont accès à tous les services offerts par la Soupe populaire.